Photo d'arrière-plan : Céline DUQUESNE


N'HÉSITEZ PAS
À M'ÉCRIRE !


en cliquant ici

Q u i   f u t   G i n e t t e   ?
De la tôle d'abord, une reine ensuite, une légende enfin.


ACCUEIL

QUI SUIS-JE ?

QUI FUT GINETTE ?

LE DÉCLIC

SAISON 2000

SAISON 2001

SAISON 2002

SAISON 2003

VOYAGES 2003

VOYAGES 2004

VOYAGES 2005

VOYAGES 2006

LE VOL DE GINETTE

LE CADEAU
DE PEUGEOT


ANNÉE 2007

ANNÉE 2008

ANNÉE 2009

AVENIR PÉDESTRE

LIVRE &
CONFÉRENCES




Accessoires

Anecdotes

Liens

 

     Ce cyclomoteur avait été fabriqué au début de l'année 1996. Comme tous les 50cc Peugeot, son moteur venait de Dannemarie, dans le Haut-Rhin, mais l'ensemble avait été monté à Mandeure, dans le Doubs, près de Montbéliard. Puis il avait été acheminé vers Montlhéry, en Essonne, où se trouvait le Cycle d'Or, magasin de cycles Peugeot. Ce modeste commerce allait d'ailleurs devenir par la suite le lieu exclusif de l'entretien du 103 RCX ; un grand merci donc à Michel et à Patrick, les « docteurs » de Ginette pendant ces années ! Le Cycle d'Or ferma ses portes en 2005.

     Le 8 juin 1996, mon frère Nicolas, alors âgé de 15 ans, achète le fameux 103. Si content de l'avoir enfin, sa « mob », il roule beaucoup les premiers mois mais ensuite, avec l'hiver, sa conduite accompagnée et ses études, le cyclo reste au garage de plus en plus souvent. Le 1er mai 1998, il me propose de conduire son engin, or jusqu'alors je n'aimais pas beaucoup les cyclos : bruit, pollution... je préférais profiter de mon vélo. Mais l'idée de tester cette machine m'attire malgré tout, et en quelques minutes je suis littéralement séduit, transformé : moi aussi, je veux une « mob » ! Mon frère se dit même prêt à me donner gratuitement son RCX puisqu'il s'en sert rarement. Quel beau cadeau !
     Le 15 mars 1999, j'ai 14 ans, je passe mon Brevet de Sécurité Routière (B.S.R.) et le RCX me revient donc ! Son compteur affiche 2400 kilomètres. Conscient de ma chance d'obtenir, aussi simplement, un tel instrument de liberté, je suis cependant bien loin de me douter de toutes les aventures que notre complicité entraînera !

     Le 14 décembre 2006, alors que Ginette est dans la famille depuis plus de 10 ans et que je la conduis depuis près de 8 ans, un inconnu la confisque. Discrètement. Sans laisser de traces. Certainement à jamais. Peut-être pour la démanteler. Dans la nuit troublée de halos lumineux urbains, à quelques encablures de cette mer qui nous avait toujours tant attirés, il en a dérobé la tôle et le plastique, oubliant sur ce trottoir brestois ce qu'il n'aurait jamais pu saisir ni même palper : l'âme puissante, l'âme vagabonde, l'âme errante.
     Elle avait roulé sa bosse sur
54535 kilomètres et elle continuait de rouler comme à son premier jour ! Et je n'étais pas à court de projets d'envergure pour un avenir plus ou moins proche. Les responsables de Peugeot Motocycles, pour qui le kilométrage de Ginette constituait un record pour un 103 RCX, m'avaient promis en 2004 de lui réserver une place au Musée Peugeot de Sochaux, dès que j'aurais été lassé de l'utiliser ! J'avais été vraiment très honoré de cette belle reconnaissance... tout en doutant que cela arrivât un jour !

CONSULTEZ L'AVIS DE RECHERCHE

 






Dernière chose, qui doit vous brûler les lèvres : mais pourquoi donc l'avoir surnommée « Ginette » ?
>>> Réponse (dont certains s'étaient peut-être douté) : cela vient de
la chanson des Têtes Raides !
J'ai décidé de cela pour m'amuser, tout simplement. Et vous nous auriez repérés sur la route, avec cette plaque !


Haut de page

<<< QUI SUIS-JE ?

LE DÉCLIC >>>